TOJ SC204 2.0L

TOJ - SC204 2.0L · Gipimotor
  • année de production

    1976

  • carrosserie

    Gold

  • intérieur

    Black

  • prix

    250.000 €

Utilisée par le team suisse « SCHULTHESS » durant les 24H du Mans en 1976.

TOJ" Signifie " Team ObermoserJorg" du nom des constructeurs des Auto SC pour " Sports Cars" c'est à dire la catégorie prototype à la différence des monoplaces. Ensuite, le chiffre "204«  est divisé en deux parties: "2" pour catégorie 2 Litres et "04" pour 4ème série de voitures construite (1 série construite par an). Il faut bien différencier cette nomenclature qui n'est pas transposable à tous les modèles, notamment pour la série des 3 Litres du même modèle.

Cette voiture possède sa plaque de châssis d'authentification ( N° 13 ) ainsi que son passeport technique d'origine.

Monsieur SCHULTHESS, alors distributeur de la marque TOJ en 1976, est revenu sur l’épisode des 24h du Mans 1976:

« Nous avions commandé une voiture 2 Litres et une voiture 3 Litres dans le but de participer aux 24H du mans 1976. Malheureusement les 2 voitures avaient été livrées en retard et nous sommes partis effectuer les essais avec les moteurs à peine installés dans les châssis (Moteur 2L ROC pour la SC204 et Moteur 3L DFV pour la SC301). Nous n'avions pas réussi à faire rouler le modèle 3 Litres qui était victime de nombreuses fuites, quand au modèle 2 Litres, il n'effectua que quelques tours et ne permit pas de qualifier la TOJ #SL 13/76 malgré le passage des vérifications techniques. »

Corinne Koppenhague, alors pilote engagée sur le châssis SL13/76, raconte elle-aussi sa version des 24h du Mans 1976, qui restera gravée:

« L’équipe n'était pas prête, il y avait beaucoup de problèmes mécaniques sur la voiture, notamment les rapports de boites qui tiraient trop court dans les Hunaudières »

En plus de tous ces problèmes mécaniques, d’autres mésaventures ont eu lieu. En effet, la voiture est arrivée sans phares (ils seront fixés sur la partie avant pour les vérifications et dans le capot pour les essais) et le contrat de sponsoring avec les brasseries Warsteiner n'était malheureusement pas tout a fait finalisé,..

C’est d’ailleurs pour cette raison que les 2 voitures sont arrivées blanches et non pas dans la couleur dorée qu'elles adoptèrent peu de temps après.

jm028(2).jpg
wm-2018-barcelona-final-91(2).jpg

Palmarès #SL13/76

  • Année 1976 :

24h du Mans 1976 (n°25) 

1000km de Monza 1976 (n°46) 

Eggberg Klassik 1976 (n°29) 

Course de Côte de Ayent-Anzère 1976 (n°42) 

GoldPokal Hockenheim 1976 (n°53) 

Course de Côte Saint Ursanne Les Rangiers 1976 (n°16) 

Course de Côte Villars Burquin 1976 (n° 194)

Preis der Nationen 1976 (n° 53)

  • Année 1977 :

DMV Aires 1977 (n°46) 

Osterring 1977 (n°64)

photo-2018-11-03-11-58-44.jpg

Entièrement restaurée en 2012, elle est acquise par le team Gipimotor depuis plusieurs années. Elle a participé à plusieurs meetings du championnat Peter Auto dans la catégorie CER2.

En 2018, le châssis ainsi que la carrosserie ont été refait (factures disponibles). La voiture est donc en excellent état et est prête à rouler dès la prochaine saison sur le Championnat Peter Auto (CER 2), Le Mans Classic et/ ou encore en Masters Historic Racing.

Plus d’informations ? Contactez-nous.

Envoyer