Chevron B16

Chevron - B16 · Gipimotor
  • année de production

    1970

  • carrosserie

    White

  • intérieur

    Black

capture-dAcran-2019-01-17-A-10-20-35.png

En très peu de temps, Chevron est devenu un important fabricant de voitures de courses. La société fondée par Derek Bennett avait particulièrement impressionné avec ses voitures B8  introduites en 1967. Grâce au succès de la commercialisation et des résultats sur la piste, Darek Bennett s'en est inspiré et décide de produire un prototype pour le championnat européen 2 Litres. 

Bennett avait en tête depuis longtemps ce qu'allait ressembler la B16 mais il ne pouvait pas commencer la production avant la saison 1969. Cela était dû à cause de la petite taille de l'entreprise qui était déjà très occupé à la construction de voitures clients. Un autre problème auquel Bennett était confronté était le manque de moteur 2 Litres fiable car les moteurs installées dans la Chevron B8 arrivaient à la fin de leur cycle de vie. Le moteur fiabilisé de la BMW 2002 était retenu pour les nouvelles B16.

35237404_10156517686719485_1960958999360700416_o.jpg

Cet exemplaire a été vendue à un client belge privé, Yves Deprez. La voiture était équipé d'un moteur à double rotation fourni par Mazda et non avec le conventionnel moteur FVC Cosworth. La voiture était prête à temps pour les 1000km de Spa, où Deprez, accompagné de Julien Vernaeve, finissent 15ème au général. Lors des 1000km du Nurburgring, le duo de pilotes belge impressionne avec une 10ème place finale. Le moteur fourni par Mazda a été inscrite à l'édition du Mans, où elle est devenue la première voiture à moteur rotatif à prendre part à l'évènement. La course ne dura pas longtemps avec une casse moteur, avant même que Duprez prenne le relais après Vernaeve.  Plus tard cette même année, la voiture avec une nouvelle livrée avec le sponsor principal "Lewis" finie 5ème général aux 500km de Spa. Après une seule sortie malheureuse, cette Chevron, équipée du moteur Mazda, est retirée de toutes compétitions.

Deprez conserva la voiture jusque dans les années 1980, lorsqu'elle fut acquise par un propriétaire suédois. À l'occasion de la célébration de Mazda lors du Festival de vitesse de Goodwood en 2015, cette voiture, très importante dans l'histoire de la société japonaise au Mans, a fait une rare apparition publique.

Cette voiture a été restaurée et est prête à prendre la piste avec son passeport technique FIA de 2018.  Le moteur a été révisé en fin de saison 2018 par Geoff Richardson, en Angleterre. De nouveaux réservoirs ont été installés début 2018, avec leurs certificats de conformité.

3 moteurs seront livrés avec la voiture : un moteur FVC, un moteur BMW et un moteur rotatif.

Cette voiture a été complètement vérifiée après Le Mans Classic 2018 et est prête à prendre la piste par son nouveau propriétaire. 

36963939_10156589094679485_1135085231276032000_o.jpg

Plus d’informations ? Contactez-nous.

Envoyer